Archives du mot-clé matcha

Vive les crêpes!!!!!!

crepes1

Saviez-vous que l’on peut faire des crêpes sans casser d’œufs ?

Une des façon de le faire est toute simple, il suffit de mélanger du lait de soja à du vinaigre de cidre, qui va faire « coaguler » le lait, et lui donner une texture plus épaisse. Le résultat est bluffant, léger, et plus digeste !

La preuve avec ces délicieuses et moelleuses galettes, parfaites pour un petit-déjeuner gourmand, à accompagner de vos ingrédients préférés, confiture, sucre, chocolat, etc.

J’y ai, pour ma part, ajouté de la confiture de fruits rouges et de chia (juste des graines de chia en poudre, avec les fruits rouges mixés, sans sucre ajouté), et une tartinade choco-noisettes faite maison (cacao, vanille, purée de noisettes et d’amandes, banane, beurre de cacao fondu)!

crepess

DE-LI-CIEUX!!!

J’ai même poussé le vice jusqu’à agrémenter certaines de mes crêpes de matcha (poudre de thé vert), afin de colorer un peu les assiettes. Un véritable succès ! On pourrait également y ajouter de la poudre de cacao, ou autre colorant naturel, pour plus de fantaisie.

crepes3

 

La recette est basée sur celle de Lili, du blog Au Vert avec Lili, et j’y ai ajouté ma touche personnelle. Vous trouverez, chez Lili, une version sans gluten!

Pour 8 crêpes salées et/ou sucrées de taille moyenne :

o 250 g de farine blanche
o 60 g de fécule (type Maïzena)
o 600 ml de lait de soja
o 1cc vinaigre de cidre
o 150 ml d’eau froide
o 2 c. à soupe d’huile végétale
o 1 pincée de vanille en poudre (pour les crêpes sucrées)
o 1 pincée de sel

Dans un mixer, mélanger le lait de soja et le vinaigre de cidre. Laisser reposer 5-10 minutes.

Dans un grand bol, mélanger la farine, le sel, la vanille.

Dans un petit bol, diluer la fécule dans l’eau.

Dans le mixer contenant le lait, ajouter l’huile, la fécule diluée, et mélanger. Ajouter la farine petit à petit.

Verser, à la louche, la pâte dans une poêle graissée, répartir la pâte sur toute la surface, laisser cuire sur le feu et quand la crêpe est « sèche » sur le dessus, la retourner. Laisser cuire environ une minute de ce côté et la crêpe est prête. Répéter jusqu’à épuisement de la pâte.

creppes

BROWNIE PAS KAWAÏ

10806891_10152325920966157_1767799083_n

Pour finir en beauté l’atelier sushis de jeudi, j’ai voulu proposer aux participantes, un dessert qui rappelle les saveurs japonaises. J’ai donc pensé « haricots rouge » et « matcha », puisque ce sont souvent les ingrédients de base des douceurs nippones.

brownie

 

Nous sommes peu habitués à utiliser les légumineuses dans les desserts et c’est bien dommage  car elles se marient parfaitement aux mets sucrés! Sans parler de leur apport nutritionnel, essentiel au quotidien! (protéines, fer, vitamine E, fibres, …) Tout bénéf!

 

Je suis donc partie sur une recette de brownie, avec du chocolat blanc, de la poudre de matcha (thé vert) à la place du cacao, des haricots rouges, des noix hachées, et de la farine d’avoine. Cette farine s’obtient simplement en passant les flocons d’avoine au blender. On peut même trouver des flocons d’avoine sans gluten.

Il faut avouer qu’esthétiquement ce gâteau n’est pas des plus sexy, mais je vous promets un voyage rapide et gourmand vers le pays du soleil levant….

 Recette du Brownie pas Kawaï (kawaï = trop chouuu)

  • 1 boîte de haricots rouges  (290g)
  • 60ml de sirop d’agave, ou de riz, ou d’érable
  • 4 CS huile (tournesol, coco, …)
  • 1 plaque de chocolat blanc vegan (100g)
  • 90g de noix hachées (à la main)
  • 60g de farine d’avoine
  • 2 CS de matcha (thé vert) en poudre
  • 1-2 CS de sucre de coco (ou autre) en poudre
  • 1 pincée de vanille en poudre
  • 1/2 CC poudre à lever ou de bicarbonate de sodium
  • 1/4 CC sel

Préchauffer le four à 180°. Tout mettre au mixer, sauf les noix et le chocolat, pour obtenir une pâte à gâteau. Hacher grossièrement les noix et le chocolat. Ajouter les noix et le chocolat à la main ou avec une spatule. Placer la pâte dans un moule à gâteau ou à brownie graissé, sur une épaisseur d’environ 3cm.

Cuire pendant environ 20 minutes. Vérifier la cuisson avec un couteau. Lorsqu’il planté dans le brownie, il doit ressortir sec.