Archives du mot-clé geneva

TARTE AUX FRUITS D’ETE (cru, vegan et sans céréale)

tartelette crue nectarines abricots

Une petite recette qui fait du bien lorsqu’il fait beau et chaud, comme la plupart des desserts aux fruits : une tarte aux nectarines et abricots mariés à l’amande et à la coco.

Les desserts crus ont souvent pour base des oléagineux, un produit sucrant non raffiné (dattes ou figues par exemple), et de l’huile de coco ou du beurre de cacao pour « coller » le tout. L’avantage de ces merveilleuses douceurs est que l’on conserve tous les nutriments des aliments du fait de les garder crus.

Il faut toutefois savoir que les pâtes à tarte crues sont plus friables que les pâtes « traditionnelles » cuites et contenant du gluten, et qu’il faut donc les manipuler avec amour et délicatesse, et les conserver au frais, pour que l’huile de coco, qui se solidifie au contact du froid, fasse son travail de « ciment ».

La confiture (ou crufiture) faite à l’aide de graines de chia est un parfait substitut des confitures habituelles, bien trop sucrées, car elle propose une texture similaire, une quantité de sucre bien, bien, bieeeeen moindre, et encore une fois, puisque l’on ne cuit pas les aliments, un apport qualitatif de nutriments.

Ou comment se faire plaisir tout en nourrissant son petit corps avec des aliments de qualité !

<3

Pour un moule à tarte de 18cm de diamètre (ou plusieurs petits moules à tartelette individuels)

Pour la purée de dattes (que l’on peut utiliser de diverses façons à la place du sucre) :

Mixer 20 dattes (taille moyenne) avec 1dl d’eau, une pincée de sel et de vanille. Si les dattes sont trop sèches, ou votre mixer peu puissant, laisser les dattes, découpées en lamelles, tremper dans l’eau durant 1-2 heures et mixer ensuite.

Pour la pâte à tarte :

• 125g amandes en poudre fine
• 15g noix de coco râpée
• 15g huile de coco fondue
• 1CS purée de dattes

Crème fouettée :

• 1,3dl crème de coco (en boîte, sous forme solide)
• 1-2cc eau à l’arôme de fleur d’oranger (selon les gouts)
• 1cc sucre de coco ou sucre complet (ou selon les gouts)

Confiture de nectarine :

• 2 nectarines dénoyautées (c’est mieux..)
• 2CS graines de chia
• 1/2cc cannelle
• 1 pincée de sel
• (1cc sucre complet ou purée de dattes)

Autres ingrédients :

• 2 abricots
• 1 nectarine
• ½ lime (citron vert)

Dans un bol, mélanger tous les ingrédients de la pâte à tarte à la main ou à l’aide d’une spatule. Chemiser le fond d’un moule à manqué de 18 cm à l’aide de papier de cuisson et huiler le moule avec de l’huile de coco fondue. Déposer et étaler régulièrement la pâte au fond du moule et la former avec les doigts pour que les bords remonte. Placer au congélateur le temps de préparer le reste des ingrédients. Sortir du congélateur juste avant de monter le gâteau.

Fouetter la crème de coco avec l’eau de fleur d’oranger et le sucre. Placer au frigo durant 1heure dans une poche à pâtisserie (ou un cornet plastique au bout coupé).

Mixer tous les ingrédients de la confiture de nectarine ensemble et laisser reposer durant 30 minutes minimum au frigo.

Dénoyauter et couper les fruits en fines tranches. Les placer dans un bol et les faire mariner avec le jus du demi citron vert durant 30 minutes minimum.

Déposer de la confiture au fond de la tarte, sur la pâte sortie du congélateur (garder le surplus de confiture dans un bocal en verre hermétique, pour le petit-déjeuner par exemple). Déposer les fruits sur la confiture. Décorer avec la crème de coco froide. Démouler le gâteau. Se régaler.

Lait de cajou et cookies au pépites de chocolat

Un petit gouter gourmand, ça vous dit?
cookies doigts
 
Régressif et réconfortant, je vous présente le lait de noix de cajou et ses petits cookies aux pépites de chocolat!
lait cookies copie
 
La cajou a l’avantage d’être très crémeuse et permet une vraie texture de lait, parfaite avec de petits biscuits bien-sûr, mais également pour les smoothies, les chocolats chauds, et même les sauces salées, si on ne rajoute pas de datte.
 
Lorsque l’on fabrique son lait soi-même – et croyez-moi, c’est extrêmement jouissif – on obtient du lait, mais également de l’okara. L’okara est la chaire de la noix, qui reste dans le linge ou le filet à filtrer. On peut congeler ou l’utiliser directement pour une autre recette, comme un cake, gratin, ou des biscuits. Vous me voyez venir…? 🙂
 
Puisque rien ne se perd, tout se tranforme, je vous propose d’utiliser cet okara pour confectionner de succulents petits cookies, super rapide à faire! C’est pas beau, ça?
 
cookies en grand
Allez, zou, les recettes:
 
 
COOKIES A L’OKARA DE CAJOU
 
• Okara de lait de cajou
• 1CS purée d’amandes entières
• 20g farine de coco
• 1CS huile de coco fondue
• 1 pincée de sel
• 30g chocolat concassé
 
Dans un bol, tout mélanger avec les doigts. Former 6 petites boules, les aplatir en forme de cookies, et faire cuire environ 15 minutes à 180 degrés (selon les fours) sur du papier cuisson.
Lait de cajou
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Votes: 1
Évaluation: 5
Vous:
Évaluez cette recette!
Print Recipe
Portions Temps de Préparation
5,5dl 10-15 minutes
Portions Temps de Préparation
5,5dl 10-15 minutes
Lait de cajou
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Votes: 1
Évaluation: 5
Vous:
Évaluez cette recette!
Print Recipe
Portions Temps de Préparation
5,5dl 10-15 minutes
Portions Temps de Préparation
5,5dl 10-15 minutes
Ingrédients
Portions:
Unités:
Instructions
  1. Tout mixer ensemble. A l’aide d’un torchon propre ou d’un sac à lait, filtrer le lait. Placer le lait dans un récipient en verre et conserver au frigo.
Partager cette recette

Vive les crêpes!!!!!!

crepes1

Saviez-vous que l’on peut faire des crêpes sans casser d’œufs ?

Une des façon de le faire est toute simple, il suffit de mélanger du lait de soja à du vinaigre de cidre, qui va faire « coaguler » le lait, et lui donner une texture plus épaisse. Le résultat est bluffant, léger, et plus digeste !

La preuve avec ces délicieuses et moelleuses galettes, parfaites pour un petit-déjeuner gourmand, à accompagner de vos ingrédients préférés, confiture, sucre, chocolat, etc.

J’y ai, pour ma part, ajouté de la confiture de fruits rouges et de chia (juste des graines de chia en poudre, avec les fruits rouges mixés, sans sucre ajouté), et une tartinade choco-noisettes faite maison (cacao, vanille, purée de noisettes et d’amandes, banane, beurre de cacao fondu)!

crepess

DE-LI-CIEUX!!!

J’ai même poussé le vice jusqu’à agrémenter certaines de mes crêpes de matcha (poudre de thé vert), afin de colorer un peu les assiettes. Un véritable succès ! On pourrait également y ajouter de la poudre de cacao, ou autre colorant naturel, pour plus de fantaisie.

crepes3

 

La recette est basée sur celle de Lili, du blog Au Vert avec Lili, et j’y ai ajouté ma touche personnelle. Vous trouverez, chez Lili, une version sans gluten!

Pour 8 crêpes salées et/ou sucrées de taille moyenne :

o 250 g de farine blanche
o 60 g de fécule (type Maïzena)
o 600 ml de lait de soja
o 1cc vinaigre de cidre
o 150 ml d’eau froide
o 2 c. à soupe d’huile végétale
o 1 pincée de vanille en poudre (pour les crêpes sucrées)
o 1 pincée de sel

Dans un mixer, mélanger le lait de soja et le vinaigre de cidre. Laisser reposer 5-10 minutes.

Dans un grand bol, mélanger la farine, le sel, la vanille.

Dans un petit bol, diluer la fécule dans l’eau.

Dans le mixer contenant le lait, ajouter l’huile, la fécule diluée, et mélanger. Ajouter la farine petit à petit.

Verser, à la louche, la pâte dans une poêle graissée, répartir la pâte sur toute la surface, laisser cuire sur le feu et quand la crêpe est « sèche » sur le dessus, la retourner. Laisser cuire environ une minute de ce côté et la crêpe est prête. Répéter jusqu’à épuisement de la pâte.

creppes

RECETTE DE TARTE SALEE AU TOFU SOYEUX SWISSOJA

Le printemps est officiellement arrivé, toutefois, le temps n’étant pas encore au beau fixe ou aux grandes chaleurs, profitons-en pour se réchauffer encore un peu, avec cette recette de tarte à l’esprit hivernal.

La base d’une tarte, qu’elle soit salée ou sucrée, est toujours relativement similaire : une pâte à tarte (sablée, feuilletée, brisée, ou sans gluten, par ex.), des fruits ou des légumes, et un liant. Ici, c’est le tofu soyeux de SWISSOJA qui fait office de liant. Il rappelle un peu la ricotta, par sa texture légère et crémeuse, et il se marie à merveille avec les ingrédients de saison utilisés aujourd’hui, que sont l’ail des ours et les poireaux.

On trouve actuellement l’ail des ours dans les lieux ombragés, généralement aux bords des cours d’eau. Il faut toutefois faire attention de ne pas le confondre avec d’autres plantes qui peuvent être toxiques, et il est donc important de vérifier chaque feuille récoltée. On le trouve à présent dans certaines grandes surfaces ainsi que sur les marchés, comme celui de la ferme de Budé.

Pour cette recette, il vous faudra, pour un moule à gâteau de taille moyenne :

– 1 botte d’ail des ours

– 150ml d’huile (100ml huile d’olive et 50ml de colza par ex.)

– 1 poignée d’oléagineux au choix (noix, pignons, amandes, pistaches,…)

– 1 pâte à tarte (maison ou du commerce)

– 3 paquets de tofu soyeux SWISSOJA

– 2 poireaux

– 1 cc de sucre brun

– 1 CS de moutarde

– Sel et poivre

 

Pour commencer, mixer dans un blender, les ingrédients du pesto (ail des ours lavé, huile(s), oléagineux, sel et poivre). Placer le pesto dans un bocal propre et sec.

Déposer la pâte à gâteau dans le moule, sur du papier cuisson (ou avec le papier cuisson de la pâte du commerce). Piquer la pâte avec une fourchette pour éviter qu’elle fasse des bulles. Etaler la moutarde sur le fond de tarte avec une cuillère ou avec les doigts. Placer au frigo.

Dans une poêle huilée, faire revenir les poireaux finement émincés et une cuillère à café de sucre brun (optionnel), pendant une dizaine de minute à feu moyen, en remuant régulièrement. Laisser refroidir.

Dans un grand bol, mélanger à la main, le tofu soyeux, avec 3 à 5 cuillères à soupe de pesto (selon les goûts. Personnellement j’en mets 5…), les poireaux refroidis, du sel et du poivre (selon les goûts).

On peut également utiliser des épices tels que cumin, curry, curcuma, selon vos envies et votre imagination !

Verser le mélange sur la pâte à gâteau, lisser avec une spatule et enfourner à 180 degrés durant 30 à 40 minutes, selon le four.

Servir chaud ou froid, avec une salade fraiche.

Selon les saisons, les variations sont infinies. Il suffit de remplacer les poireaux et l’ail des ours par d’autre ingrédients, tels que épinards, fanes de légumes en pesto, courgettes, champignons, tomates en tranches sur le dessus, aubergines, poivrons, patate douce, côtes de bette, asperges, etc…

Nous vous souhaitons un bon appétit !

Vicca (The Veggie Side) et l’équipe SWISSOJA

 Recette à imprimer

MAKE A MIX!

Faites votre propre mix pour le petit-déjeuner !

11004088_10152502917176157_380121359_n

 

N’étant pas trop du matin, j’ai vite réalisé que la meilleur façon de manger sainement au petit-déjeuner (et ne pas me jeter sur le premier gâteau venu), était de préparer un maximum de chose à l’avance. Ma solution est donc de réduire en farine différents types de flocons, graines, et superaliments secs, pour obtenir un repas plein de nutriments et de vitamines.

 

Je n’ai ensuite plus qu’à verser du lait végétal dessus, y ajouter des fruits frais ou autres bonnes choses. Tout cela les yeux à moitié fermés et l’humeur dans les chaussettes. Et le mix sec se garde sans problème, plusieurs semaines dans un bocal hermétique.

Pour ce mix, j’ai mis en poudre des flocons d’avoine, riz et quinoa, j’y ai ajouté des graines de chia, du sarrasin séché, du maca, et de la vanille. Tadaaa ! Trop simple.

11015418_10152502917241157_856973692_n

 

Ce matin, j’ai simplement ajouté du lait de noisettes maison, de la cannelle, des bananes et des fruits rouges surgelés du jardin de ma mum! <3 Ah et une « energy ball » aux noix de cajou, dattes et cannelle… 🙂

HAVE A BREAK, HAVE A FRESH JUICE ❤️

Ces jours, je lutte un peu contre moi-même pour manger un peu plus sainement, et contrer ma dépendance aux gâteaux, biscuits, et autres joyeusetés addictives. 😀 A chaque fois que je me lève de mon bureau (bon, ok j’ai pas de bureau), pour aller grignoter, je bifurque directement vers mon juicer et hop un ptit jus qui fait du bien, comble le manque de sucre et rempli l’estomac!

Celui là, je l’aime bien, avec le piquant du choux rouge, la douceur de la pomme et de la poire, et une touche épicée, c’est top! On pourrait également y ajouter un peu de jus de citron vert. Slurp!

⭐️ 2 poires, 2 pommes, un bout de curcuma frais, 1/2 choux rouge

⭐️ 2 pears, 2 apples, a pinch of curcuma, 1/2 purple cabbage

10436277_10152501075266157_7487248523257777180_n

 

BROWNIE PAS KAWAÏ

10806891_10152325920966157_1767799083_n

Pour finir en beauté l’atelier sushis de jeudi, j’ai voulu proposer aux participantes, un dessert qui rappelle les saveurs japonaises. J’ai donc pensé « haricots rouge » et « matcha », puisque ce sont souvent les ingrédients de base des douceurs nippones.

brownie

 

Nous sommes peu habitués à utiliser les légumineuses dans les desserts et c’est bien dommage  car elles se marient parfaitement aux mets sucrés! Sans parler de leur apport nutritionnel, essentiel au quotidien! (protéines, fer, vitamine E, fibres, …) Tout bénéf!

 

Je suis donc partie sur une recette de brownie, avec du chocolat blanc, de la poudre de matcha (thé vert) à la place du cacao, des haricots rouges, des noix hachées, et de la farine d’avoine. Cette farine s’obtient simplement en passant les flocons d’avoine au blender. On peut même trouver des flocons d’avoine sans gluten.

Il faut avouer qu’esthétiquement ce gâteau n’est pas des plus sexy, mais je vous promets un voyage rapide et gourmand vers le pays du soleil levant….

 Recette du Brownie pas Kawaï (kawaï = trop chouuu)

  • 1 boîte de haricots rouges  (290g)
  • 60ml de sirop d’agave, ou de riz, ou d’érable
  • 4 CS huile (tournesol, coco, …)
  • 1 plaque de chocolat blanc vegan (100g)
  • 90g de noix hachées (à la main)
  • 60g de farine d’avoine
  • 2 CS de matcha (thé vert) en poudre
  • 1-2 CS de sucre de coco (ou autre) en poudre
  • 1 pincée de vanille en poudre
  • 1/2 CC poudre à lever ou de bicarbonate de sodium
  • 1/4 CC sel

Préchauffer le four à 180°. Tout mettre au mixer, sauf les noix et le chocolat, pour obtenir une pâte à gâteau. Hacher grossièrement les noix et le chocolat. Ajouter les noix et le chocolat à la main ou avec une spatule. Placer la pâte dans un moule à gâteau ou à brownie graissé, sur une épaisseur d’environ 3cm.

Cuire pendant environ 20 minutes. Vérifier la cuisson avec un couteau. Lorsqu’il planté dans le brownie, il doit ressortir sec.

 

 

 

MOUSSE CHOCOLAT ET MARRONS

Demain soir, j’ai le plaisir d’accueillir 7 participant(e)s au World Vegan Month, pour un petit cours de cuisine vegan! J’ai prévu de leur apprendre à concocter un velouté de petit-pois, un fondant au chocolat, du lait de noisettes et des rouleaux d’été, garnis de beaux légumes frais!

Mais en attendant, je n’ai pas pu résister à l’envie de leur faire goûter cette divine mousse au chocolat et châtaignes, facile à faire et d’une gourmandise sans égale! J’ai utilisé des marrons (châtaignes) crus, congelés et décortiqués, que j’ai fait cuire une dizaine de minutes dans de l’eau, mais il est tout à fait possible d’utiliser des marrons cuits, en bocal ou sous vide, ou d’acheter de la purée de marrons, ce qui vous évitera d’utiliser un mixer, si vous n’en possédez pas.

 10754968_10152309316936157_932385049_n
LA RECETTE:
  • 350g de châtaignes cuites
  • 100g de chocolat noir vegan
  • 50g de crème de coco (solide ou liquide selon la consistance désirée)
  • 50g de crème de riz ou de soja
  • Une pincée de vanille en poudre
  • Une pincée de sel
  • Une pincée de fève Tonka (optionnel)
  • Sirop d’érable ou d’agave (selon les goûts)

 

10689955_10152308927406157_4006848236208392967_nFaire fondre le chocolat au bain marie, ajouter au reste des ingrédients. Tout mixer ensemble, et placer au frigo durant quelques heures. Cette mousse devient bien solide avec le froid mais, pour une consistance plus liquide, n’hésitez pas à rajouter de la crème.

En ce qui concerne le sirop d’érable ou d’agave, pour ma part je n’en ai pas mis car le chocolat était déjà bien sucré et cela me suffit! A vous de voir! 😉

Je vous souhaite un bon World Vegan Month! <3

Vicca

 

POELEE DE CHOUX DE BRUXELLES AVEC CHAMPIGNONS, CHATAIGNES, ET NOUILLES DE RIZ NOIR

10751553_10152307734286157_66122218_n

Je vois déjà vos visages horrifiés : les choux de Bruxelles, damned ! Pour les sceptiques, je conseille d’essayer les baby-choux, bien plus fins et moins amers ! De plus, ils sont croquants et super nutritifs !

Pour ce plat d’automne un peu atypique, j’ai fait revenir de l’ail et de l’oignon dans une grande poêle, et y ai ensuite ajouté les petits choux de Bruxelles, puis après quelques minutes de cuisson, les châtaignes, puis enfin les champignons.

L’assaisonnement se compose de : sel, poivre, paprika fumé, cannelle et cardamome.

J’ai ensuite déglacé au Mirin (saké de cuisine, bien plus doux que le vin blanc habituel) et ai rajouté un peu de sirop d’érable (ou d’agave) et de sauce soja. Lorsque le Mirin s’est bien évaporé, j’ai ajouté un peu de lait de coco.

La cuisson des nouilles de riz se fait à part et on rajoute les nouilles à la sauce, au dernier moment.

Voilà, une drôle de recette mi-de-chez-nous, mi-japonaise, avec les avantages des 2 continents !